3 astuces pour ne pas abandonner la création d’un jeu vidéo

3 astuces pour ne pas abandonner la création d’un jeu vidéo

Créer un jeu vidéo est un processus long. On va devoir itérer en créant plusieurs versions jusqu’à trouver un bon gameplay. Il faudra ensuite ajuster ce gameplay et s’occuper de toute la partie visuelle et sonore du jeu. Certaines tâches sont plus ou moins agréables et en fonction de vos compétences, vous allez avancer plus ou moins vite sur certaines parties.

Je vous partage donc 3 astuces qui m’ont permis de terminer mes projets.

La plupart du temps, quand j’oublie de passer par ces étapes, j’abandonne dès que je fais une petite pause de 2 ou 3 jours. Si vous appliquez au moins une de ces méthodes, vous réduisez donc vos chances de laisser à l’abandon votre projet.

La première technique est un processus inconscient qui marche très bien sur moi, je vous conseille de l’essayer.

1 – Ecrire 5 à 10 lignes pour créer l’univers de votre jeu

Imaginer un univers à votre jeu est une étape primordiale pour vous accrocher à votre projet. Dans ces quelques lignes, vous allez décrire le monde dans lequel se passe l’action, qui sont les personnages principaux, pourquoi ils vont être amené à faire certaines choses, etc.

Même si votre jeu n’est qu’un remake de Pong plus poussé, vous pouvez partir dans une fiction futuriste où une guerre contre les extraterrestres explose et où le seul moyen de les vaincre est de jouer à leur version de Pong.

Je pense que c’est une sorte de processus inconscient car ça paraît un peu simple comme astuce mais le simple fait d’écrire la phrase du dessus m’a donné pleins d’idées pour les choses que je pourrai mettre dans le gameplay. J’imagine aussi à quoi pourrait ressembler l’écran du menu pour faire comprendre au joueur dans quel contexte se place le jeu.

Voilà les quelques lignes que j’ai écrit en commençant la Ludum Dare 36 en Août 2016 (thème: Ancient Technology):

Cela fait déjà 6 heures que vous êtes entré dans cette maudite pyramide. Lorsque vous vous rapprochez de la table, vous découvrez 4 patternes creusés sur le mur et un sac rempli de gemmes. Vous comprenez que vous devez exécuter les patternes le plus vite possible. Les murs commencent à se refermer sur vous lorsque vous vous approchez.

Le jeu est pourtant très simple (jouable ici ou en cliquant sur l’image ci-dessous) mais le simple fait d’avoir cette histoire de pyramide m’a inspiré et voilà à quoi ressemblait le menu du jeu :motivation creation de jeux video ne pas abandonner

Le gameplay n’était pas très innovant et il manquait beaucoup de choses pour que ce soit fun mais l’ambiance que dégageait l’ensemble me donnait envie de donner un max jusqu’à la fin de la game jam.

2 – Déterminer un plan d’action et se fixer des mini-objectifs pour ne pas abandonner

Lorsque vous commencez votre projet, écrivez les étapes principales par lesquelles vous aller passer. Décomposez ensuite chaque étape en sous-étape et concentrez-vous uniquement sur ces mini-objectifs.

Par exemple, si vous créez un Snake, les étapes peuvent être :

  1. Dessiner et déplacer le Snake
  2. Ajouter les pommes
  3. Gérer les collisions
  4. Gérer le score

Au début, concentrez-vous uniquement sur votre Snake en commençant par dessiner la tête. Faites ensuite en sorte qu’elle se déplace dans les quatres directions puis ajoutez les 3 parties qui vont suivre la tête.

En suivant votre plan, vous pourrez déterminer à quel point vous êtes avancé dans le projet. En plus de cela, si vous faites une pause de quelques jours, vous saurez immédiatement qu’elle est la prochaine petite étape pour avancer dans votre projet.

D’ailleurs, si vous n’êtes pas très motivé pour continuer, essayez simplement de vous lancer 5 ou 10 minutes en réalisant une petite action. Il m’arrive parfois de faire ça et de me retrouver au bout d’une heure ou deux en train de coder et avancer beaucoup plus que ce que je pensais faire.

Si vous êtes actuellement sur un projet et si vous n’arrivez pas à vous y remettre, déterminez la prochaine petite action qui vous rapprochera de la fin de votre jeu.

Avoir un plan est un bon début pour avancer mais pour éviter de perdre des heures à débuguer votre programme, il est aussi important de bien exécuter les tâches et de les terminer entièrement avant d’en commencer une nouvelle.

3 – Terminez une fonctionnalité avant d’en commencer une autre

Cette astuce est assez difficile à mettre en place si vous êtes un débutant mais prenez quand même l’habitude de toujours terminer à 100% une fonctionnalité en l’essayant dans tous les cas possibles.

Même si il est très compliqué de tester tous les cas d’une certain fonctionnalité, faites le maximum pour avoir un code propre et maintenable. Découpez en fonctions avec des noms explicites pour rapidement pouvoir revenir corriger ou ajouter des choses.

La création de jeux vidéo n’est pas un système linéaire. Vous allez dans tous les cas devoir modifier le code que vous avez fait il y a quelques jours, quelques semaines voir quelques mois. Pour ne pas perdre de temps et donc rester efficace, il est primordial de terminer une tâche en la rendant fonctionnelle puis propre.

S’arrêter à un “C’est bon ça marche” n’est pas suffisant pour pouvoir maintenir son code sur la durée et n’est clairement pas possible si vous travaillez à plusieurs. Tant que vous avez la tête dans ce code là, mettez-le au propre.

Petite conclusion…

Si vous appliquez une de ces 3 méthodes, vous allez gagner du temps et créer de meilleurs projets. Choisissez-en une et appliquez là maintenant à un de vos projets !

conseil creation de jeux video chaque jour un mail pour devenir un bon gamedev

 

RSS
Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu as aimé l'article? Partage le blog !